Chargement

Axes clés

En 2016-2017, nous avons réalisé des progrès de taille dans des domaines prioritaires comme :

Réconciliation

En juin 2015, la Commission de vérité et de réconciliation a publié 94 appels à l’action dans son rapport définitif. La CSMC s’est engagée à déployer les efforts nécessaires pour mener à bien certaines de ces recommandations.

Lire le message intégral

Axes clés

En 2016-2017, nous avons réalisé des progrès de taille dans des domaines prioritaires comme :

Diversité

Le rapport Arguments en faveur de la diversité a été diffusé le 18 octobre 2016. Il vient combler l’écart en incitant les décideurs politiques et les planificateurs qui s’intéressent à cette problématique à passer à l’action à l’aide de données empiriques sur les disparités actuelles en santé mentale et sur les économies qu’il est possible de réaliser ainsi.

Lire le message intégral

Axes clés

En 2016-2017, nous avons réalisé des progrès de taille dans des domaines prioritaires comme :

Milieux de travail uniques

La CSMC est résolue à faire en sorte que les premiers intervenants et les fournisseurs de soins détiennent les outils et les ressources nécessaires pour maintenir leur propre santé mentale et celle des gens avec qui ils travaillent et interagissent.

Lire le message intégral

Axes clés

En 2016-2017, nous avons réalisé des progrès de taille dans des domaines prioritaires comme :

Les médias et la cybersanté mentale

L’un des aspects fondamentaux du travail de la CSMC consiste à bâtir des ponts pour susciter un changement qui rejoint les gens là où ils se trouvent. Pour ce faire, elle favorise une couverture médiatique plus responsable et pertinente ainsi qu’un intérêt renouvelé pour la cybersanté mentale.

Lire le message intégral

Axes clés

En 2016-2017, nous avons réalisé des progrès de taille dans des domaines prioritaires comme :

La Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques

la CSMC a diffusé les conclusions de son Projet de recherche sous forme d’étude de cas (PREC), dans le cadre duquel elle a suivi 40 organisations en provenance de différents secteurs et industries tandis qu’elles appliquaient la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail.

Lire le message intégral

Faire valoir les arguments en faveur des investissements dans le système de santé mentale du Canada

1,6 million de personnes au Canada ont besoin de soins de santé mentale, mais qu’elles n’en reçoivent pas. En ignorant ces besoins, notre société paye un prix très élevé. Maintenir le statu quo nous coûte plus de 50 milliards de dollars chaque annéeet la facture continue de grimper.

En mars 2017, la CSMC a publié Faire valoir les arguments en faveur des investissements dans le système de santé mentale du Canada à l’aide de considérations économiques, qui montre l’élan économique qu’il serait possible de créer en réduisant l’écart entre les investissements dans les soins de santé mentale et physique.

Pour chaque dollar dépensé en services de psychothérapie, nous économisons 2 $.

Les investissements durant l’enfance peuvent engendrer des économies de près de 25 % par personne en services publics offerts dans le systèmerson.

Les soins collaboratifs offerts aux personnes en congé d’invalidité à court terme permettent d’écourter leur absence de 16 jours.

De plus, en offrant six séances de psychothérapie aux adultes vieillissants par l’intermédiaire des soins primaires au lieu de leur prescrire des sédatifs ou de ne leur donner aucun traitement, nous tirons des avantages économiques de l’ordre de 13 000 $. 

Autres faits saillants du rapport

Initiatives de lutte contre la stigmatisation de Changer les mentalités

Demeurez au courant