La Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques

Projet de recherche sous forme d’étude de cas

Le 16 mars 2017, la CSMC a diffusé les conclusions de son Projet de recherche sous forme d’étude de cas (PREC), dans le cadre duquel elle a suivi 40 organisations en provenance de différents secteurs et industries tandis qu’elles appliquaient la Norme nationale du Canada sur la santé
et la sécurité psychologiques en milieu de travail
.

Première en son genre dans le monde, la Norme est un ensemble de lignes directrices, d’outils et de ressources élaborés au Canada pour aider les employeurs à promouvoir la santé mentale et à prévenir les dommages psychologiques au travail.

Le PREC recense des pratiques prometteuses et des leçon tirées par 40 organisations représentant 250 000 employés qui ont appliqué la Norme depuis 2014.

Il décrit comment les organisations intègrent la santé mentale et le bien-être des employés aux politiques et à la pratique et met en évidence neuf pratiques exemplaires, comme mobiliser la direction et favoriser la communication.

Les constatations ont été diffusées le 16 mars lors d’un panel de discussion auquel prenaient part des membres de la direction de quatre des organisations participantes qui ont partagé leurs différentes expériences avec des journalistes ainsi qu’avec des cadres supérieurs d’entreprises qui amorçaient l’application de la Norme.

Le PREC a été dirigé par la CSMC grâce au soutien financier de Lundbeck Canada Inc., du Centre pour la santé mentale en milieu de travail de la Great-West ainsi que de la composante Personnes handicapées du Programme de partenariats pour le développement social.

L’année 2017 a été marquante pour la Norme, en plus du PREC, le rapport de recherche, financé en partie par la CSMC, L’évolution de la santé mentale en milieu de travail révèle que 83,3 % des informateurs clés ont nommé la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail parmi les jalons ou les initiatives d’influence ayant contribué à une amélioration de la situation de la santé mentale
en milieu de travail au cours des 10 dernières années. En outre, 76,2 % des informateurs clés ont nommé la CSMC parmi les jalons ou les organismes d’influence ayant contribué à une amélioration de la situation de la santé mentale en milieu de travail au cours de cette même période.

Dans le cadre d’un examen international des lignes directrices sur la santé mentale en milieu de travail paru dans le journal Preventive Medicine, la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail a obtenu la plus haute note pour la qualité (90 %) et l’intégralité (100 %) de son contenu et s’est classé en tête des 20 autres lignes directrices qui ont été analysées. L’examen portait sur les lignes directrices conçues pour aider les employeurs à repérer, à prévenir et à gérer les problèmes de santé mentale en milieu de travail. Il reposait sur une approche intégrée qui alliait la médecine, la psychologie, la gestion en santé publique ainsi que la santé et la sécurité au travail.